MaligneR.transilien.com est un blog de SNCF
Profil de Quidam01
  • pseudo : Quidam01
  • stats : 21 commentaires depuis le 12 décembre 2017
Commentaires de Quidam01
  • Portrait de Rémy, agent d’information à Melun

    Bin oui Pixel, ils commencent qu'à 6h...

  • Ligne R : bilan 2018 et perspectives

    Régio2N = Train plus économique, plus écologique = nécessité de créer une sous-station supplémentaire pour le faire rouler?
    Ça ne colle pas! Ce train est une véritable horreur, qui laisse un nombre important d'agents sur le carreau (oui, suppression d'emplois sur notre belle ligne R), qui consomme énormément et enfin qui va donc un peu moins vite. Grosse réussite, vraiment. Ce train nous laisse donc tout seuls... Ah non, on garde des agents d'accueil chargés de nous accompagner simplement dans les galères, et nous gardons également ce blog (bon outil, bien qu'encore perfectible, et qui n'a malheureusement pas vocation à pouvoir améliorer la ponctualité/les problèmes).
    J'invite grandement chaque lecteur a décrypter consciencieusement ce billet, énormément d'éléments de langage "positifs" y sont glissés, mais ce sont des trompe-l’œil... Par exemple, rien que pour en revenir à ce que je disais juste avant, voici l'exemple parfait: on nous dit que "de nouveaux renforcements d’alimentation électrique sont nécessaires" (cf plus haut), ce qui se traduit par "nous avons un train économique qui consomme plus que ceux d'avant". Mais, puisque présenté comme ça, on ne peut que soutenir un "renforcement", non? Alors qu'il n'y a simplement pas la puissance necéssaire. Qui paiera ça?
    Vos éléments de langage, votre phrasé traduit en filigrane que rien n'est vraiment fait pour l'usager directement, et que nous sommes pris pour des lapins de 6 semaines.
    Enfin, j'aimerais qu'on me fasse mentir sur ce que je viens de dire; je m'interroge également sur une tendance lourde ici: pourquoi vous n'interrogez jamais de cheminots travaillant dans les gares ou dans les trains? C'est une interrogation pleine de sens que je fais à Lucie: Lorsque l'on vous pose une question, vous ne semblez jamais les solliciter; or, par expérience, ça m'est déjà arrivé en gare de discuter avec un agent, et l'on en apprend plus concrètement ainsi, car souvent ils savent de quoi ils parlent ou au moins sont diserts. Je me demande pourquoi ils ne sont jamais inclus dans le débat, alors qu'on en voit -parfois!- dans les gares/trains, mais jamais ici.
    Bonne journée!

  • Carnet de bord #2

    @Arnolo:
    Bonjour, pour faire simple: (c'est pas mon avis perso, juste à mon sens une analyse faite de façon dépassionnée):
    - Les correspondances n'existent pas sur notre réseau IDF.
    - Train en retard = pénalités auprès d'IDFMobilités (car transilien n'est qu'un prestataire de service, dans le fond)
    - Que veulent les gens? ------> des trains à l'heure!
    Donc, que fait Transilien? Il fait partir ses trains à l'heure (ça va être compliqué de le leur reprocher lorsque sortiront des chiffres de ponctualité en hausse, s'il y a lieu hein). Donc, rien ne leur empêchera de vous répondre qu'ils se sont améliorés sur les points cruciaux remontés par nous. Et ils en feront des économies notoires. C'est un peu inique, mais c'est
    une partie de la réalité.

    N.B.: je me garde bien de vous donner mon avis personnel; d'ailleurs, ce n'est pas important, j'essaie donc ici de traduire simplement (ou de devancer) la réponse qu'ils vous donneront.

  • Carnet de bord #2

    Bonjour,
    concernant la ponctualité des billets, je préfère ne pas vouloir imposer une cadence; je trouve qu'il est préférable d'aller "le plus vite possible", car il y a un nombre infini de sujets, et il n'est alors plus pertinent de vouloir imposer un calendrier. Je pense également que pour Lucie, il n'est pas obligatoire de vouloir imposer un calendrier de réponse, car de nombreuses questions mettent du temps à trouver une réponse, et il ne sert donc à rien d'imposer quoi que ce soit si c'est pour mettre du vide dans les billets.
    Je milite donc pour que les infos nous soient données en temps et en heure, et c'est déjà bien.
    P.S.: ne mettez pas non plus 3 mois à nous répondre hein ;)

    Bien à vous

  • Le Regio2N en quelques questions

    @Quidam01:
    N'espère pas une réponse ici, il semble que ce blog ne soit rien d'autre que l'artefact qui renvoie au voyageur bien solitaire l'écho lointain de son aigritude (sic).
    Le navire semble désert. La nuit a été propice à l'équipage, qui a pu s'esquiver dans son frêle esquif de sauvetage sans la moindre rumeur, sans que le moindre frémissement ne vienne perturber la quiétude de la masse endormie, bercée aux sons presque rassurants des machines et de leurs mouvements continu; comme un roulement de tonnerre semblant venir de partout à la fois, rassurant autant qu'il est trompeur: les machines tournent, et pourtant nul ne s'en préoccupe plus. Le temps est inerte, comme suspendu.
    Nous glissons à présent sur les eaux noires, seuls, et lentement à travers les étendues glacées nous sommes en route pour des contrées inconnues, pourquoi pas menaçantes.
    Il semble à l'évidence que le sort de cette embarcation n’intéresse plus que ceux qui se trouvent encore à bord, tandis qu'à l'horizon se découvre la méchante silhouette de l'iceberg qui doit nous couler tous.
    A l'eau, Lucie! (C'est un jeu de mots hein, je souhaite que vous puissiez, évidemment, rester au sec)

  • Le Regio2N en quelques questions

    Bonjour, ça fait longtemps :)

    Lucie, vous serait-il possible de nous donner le besoin en courant nécessaire pour faire circuler une Régio2N, et comparer la consommation électrique de ce train avec les précédents?
    De plus, pour être complets, je demande à Lucie de ne pas se cantonner à faire une simple comparaison de consommation pour le moteur du train, mais d'inclure la consommation de tous les moteurs de clim par élément, ainsi que l'énergie nécessaire pour l'éclairage et les prises de courant (ais-je oublié d'autres équipements?). Je m'étonne de n'avoir eu aucun billet/dépliant sur le sujet (peut-être n'ais-je pas été assez attentif). De fait, je suis pas fort en conversions, mais il me semble qu'il y a une différence d'échelle remarquable entre une 20500 et une Régio2N, et que cela ne semble pas aller dans le bon sens.
    Je vous l'avoue clairement, j'attends que vous traitiez la réponse avec le plus de détails possible svp ;)

    N.B.: à titre personnel, je n'attends plus que votre confirmation pour penser complètement que ce train est une honte pour l'environnement.

  • Bienvenue sur le nouveau blog de la ligne R !

    Veuillez m'excuser pour le passage sur l'expert en géopolitique. C'était une phrase hors de contexte, qui n'a pas lieu d'être et pouvant être perçue comme insultante à votre égard. Loin de moi l'idée de vous manquer de respect, je vous prie de bien vouloir m'en excuser.

  • Bienvenue sur le nouveau blog de la ligne R !

    Quelle justesse de jugement!
    Donc, à vous suivre, si on essaie d'être doté d'un esprit critique (car il faut bien reconnaître: 1/ que tout n'est quand même pas à jeter 2/ il y a aussi des limites physiques et/ou réglementaires et réelles aux doléances, aussi justes soient-elles d'ailleurs) face aux différents problèmes que l'on rencontre sur notre ligne, et si de surcroît on est tenté d'approcher -je le fais parfois- les professionnels du secteur (car j'espère être lucide en sachant qu'en discutant sans cesse avec d'autres gens qui n'y connaissent rien ça fait pas avancer le schmilblick) et que l'on est tenté de comprendre ce que l'on vit à bord d'un train, alors on est forcément cheminot pour vous?
    Vous ne voyez donc dans cette histoire que cette terrible dualité sans fin (à savoir d'un côté une foule en colère, convaincue d'être prise en otage -je l'ai déjà entendu, c'est assez grave je crois-, à qui on doit tout céder sans répit ni contestations, et de autre côté cette caste cheminote, qui s'en cogne absolument toujours des gens dans les trains -merci pour Lucie au passage), stérile et peu constructive. Notez que ça n'est pas mon affaire, usez de cet outil comme il vous plaira.
    Je suis tenté de vous dire: lorsque je rencontre un problème, j'essaie d'abord de le comprendre, avant de tenter de le résoudre, ici, comme ailleurs. C'est plus constructif.
    Je crois également que c'est un blog, et puisqu'on met quelqu'un en face de nous (une pro, elle l'a dit!!!) si je puis dire pour nous répondre, autant jouer le jeu et essayer de gratter un peu. La carte du mécontent c'est un défouloir, et si elle apparaît justifiée, elle à ses limites. Je trouve qu'on aura simplement tellement plus à gagner en échangeant de manière pertinente, et pas comme au café des sports, désolé.
    A cela d'ailleurs, j'ajouterai simplement que l'usage d'un pseudo n'est pas fortuit; hors de question de vous donner quelque information à mon adresse, j'en suis fort mari, mais je ne sais d'ailleurs moi-même pas non plus à qui je parle. En tous les cas, j'espère sincèrement -et sans insulte aucune croyez-le honnêtement- que je ne réponds pas non plus à un stratège de la géopolitique... Mais loin de moi l'idée de vous manquer de respect.

    N.B.: demandez donc à Lucie si elle travaille à la SNCF (qui est pour moi le nom générique du groupe), ou chez transilien... Qui est une "marque". Là encore, la réflexion m'est venue lorsque j'avais entendu je sais plus où sur la ligne un agent répondre ainsi à une personne lui demandant pourquoi elle faisait grève (891000 supprimé je crois bien): "Ah mais ça c'est pas chez nous, j'en sais rien c'est chez TER demandez-leur"... cela veut tout dire, non?

    Bonne journée à vous.

  • Bienvenue sur le nouveau blog de la ligne R !

    Bonjour,

    Personne n'y pourra rien; en période dense, le réseau est très largement saturé. Il y aura de plus en plus de gens qui auront à emprunter la ligne (qui n'est pas réservée à la R) dans les années à venir. Et ce n'est pas de la faute de la sncf... qui répond chez nous à un cahier des charges, élaboré not. avec ces mêmes élus que vous pensez appeler.
    Pour ce qui est des rames courtes, voyez-là un phénomène ponctuel; je vous conseille d'aller discuter avec un ROPT, qui vous répondra en quelques phrases clair et nettes; en somme, c'est toujours la résultante d'une équation. Vous ne voyez que votre train, et vous vous dites qu'il est simple de mettre une autre rame au bout d'une autre. Essayez de prendre une vision d'ensemble. Les roulements de rames sont précis, et si votre train est court, c'est sans doute pour permettre à d'autres trains de pouvoir assurer une mission longue ailleurs. Car n'avoir que des trains longs est impossible (il n'y aurait pas autant de capacité de garage =moins de trains), et d'ailleurs il reste énormément d'heures creuses où on a pas besoin de rames longues, et des gares ne sont structurellement pas capables d'accueillir de longues rames sans personnel supplémentaire, comme à Ferrières par ex.

  • Le chauffage dans les trains & si on faisait le point ?

    De plus, @peuimporte, vous êtes sur un blog ici, et sans vouloir manquer de respect à Lucie, ses moyens d'actions sont limités (c'est avant tout de la com'), et d'ailleurs, dans la pratique et vu le jeune âge dudit-blog, je gage fort que Lucie devait être au courant après bien d'autres agents et/ou responsables. C'est d'autant plus vrai que c'est un problème qui n'a pas attendu 2017 pour survenir.

  • Le chauffage dans les trains & si on faisait le point ?

    Bonjour, peu importe;
    Il y a une dimension qui semble vous échapper, et contre laquelle il ne sert à rien de râler, ça changera rien. Les équipements de nos rames actuelles datent d'une époque où ces systèmes étaient perfectibles (époque Renault 11, à peu près): comme pour les voitures de cet âge, il n'est pas difficile d'imaginer que des progrès ont ensuite été faits, mais au niveau clim/chauffage, ce n'est pas un système aussi complexe que sur un corail (qui est plus volumineux également, et qui pomperait pas trop d’énergie -je veux dire, que la caténaire puisse continuer à alimenter TOUTES les rames sur la ligne en même temps-), et ce sont des équipements qui, s'ils étaient plutôt en pointe il y a 25 ans, sont à bout de souffle et largement désuets.
    Alors, puisqu'il y aura de nouvelles rames, les rames actuelles iront jusqu'au bout (on aura le temps de causer plus tard de l'impact climatique d'une Regio2N, mais c'est pas le sujet! Tiens! Si Lucie veut bien nous lancer là-dessus et ouvrir un topic dédié à la consommation des trains, avec tableaux comparatifs et normes en vigueur par exemple, ce serait génial! Car on parle jamais de ça, tiens. Alors que c'est complètement à la mode).
    Notez également que le fait que les deux portes latérales à chaque extrémité sont plutôt grandes et sont ouvertes régulièrement. ET comme je vous vois venir, il n'existe pas de procédure de fermeture de portes qui soit possible sans verrouillage tout en assurant suffisamment la sécurité des gens (la sécurité à bord des trains, des gares et en ligne, et même si elle génère des perturbations, est évidente et reste pour moi la plus belle victoire de la sncf, quoi qu'on en dise. Il est préférable de rentrer en retard que de pas rentrer du tout, si j'ose dire. -Et j'ose!!-) à bord de nos rames actuelles. Les portes se ferment=verrouillage.

  • Les horaires de votre ligne valables à partir du 10 décembre

    Arf... On se lasse pas de dire que ceci, cela à un problème, mais personne n'est là pour reconnaître un point fondamental: ce sont les gens eux-mêmes qui se sont permis d'aller vivre "à la campagne", en étant de plus en plus nombreux, de posséder un pavillon avec jardin, tout en pouvant continuer de travailler à 80kms de chez eux en trouvant ça normal, que le dessin du réseau, que les gares ont 150ans mais qu'il faudrait pouvoir toujours plus de trains, toujours plus de solutions alors qu'on a atteint les limites physiques du réseau... Combien d'habitants à Fontainebleau lors de la construction de la gare? Le nombre de gens ayant besoin de ce service a lui aussi explosé, comme l'ensemble de la population tout court.
    S'il est anormal de critiquer le choix de vie de la plupart des transportés, il serait raisonnable de reconnaître qu'il est impossible de tout mettre sur le dos de Transilien. Surtout lorsque l'on voit qu'il y a de moins en moins de moyens et qu'on ne se permet plus d'investissements "à l'aveugle" comme il y a 40ans sans avoir à rendre de comptes... Essayez de mettre 2l d'eau dans une bouteille d'1,5l, et vous verrez si tout rentre.
    Attention! Je n'attaque personne, et d'ailleurs j'aurais tendance à critiquer le rail, mais s'il est entendu @Grégoire, que tout le monde serait enclin à vous donner raison, il serait bon ton de profiter de cet espace pour rester objectifs, et de reconnaître que ce n'est pas uniquement de la faute de Lucie et de ses collègues si vous rencontrez encore des soucis de trains en 2017... C'est lorsque l'on prend tous notre voiture en même temps que les bouchons se forment...

  • Le Regio2N en quelques questions

    Bonsoir Etienne81;
    Bien entendu je parlais là du plus grand nombre. Bien entendu divers collectifs (et même les cheminots!) ont soulevés en amont ce souci sensible. Je ne suis pas juriste en revanche et aimerai voir votre démarche aboutir; en revanche, même si je serais le 1er à vous remercier si les choses changent en ce sens (installer des toilettes à bord), lisez ce que j'ai mis un peu plus haut concernant ce dossier. Je doute en outre que l'article que vous mentionnez suffise à bord des trains, car il y a des conventions particulières quant au transport ferroviaire, ainsi que pour toute chose spécifique, qui prend le pas sur une législation plus générale. Encore une fois, je répète que je suis néophyte sur le sujet!
    D'ailleurs on vous renverra sans doute au fait qu'on installe des toilettes en gare, pour coller aux directives de l'article que vous citez. Néanmoins je reste sceptique, car ce problème, déjà rencontré par ailleurs sur d'autres lignes, avec d'autres collectifs d'usagers et/ou professionnels, n'a pas eu d'autres échos et les gens s'en tiennent à cela, à des trains sans sanitaires..

  • Les suites du tchat #1 avec Grégoire Forgeot d’Arc

    Quoi? Vous pensez qu'il sera aisé de faire venir une concurrence sur l'IDF, sachant que les tenants et aboutissants viennent majoritairement du stif (qui fixe les clauses contractuelles concernant les trains à transilien, ou à ratp..)? Croyez-vous certainement qu'un nouveau transporteur pourrait vous apporter quelque chose de meilleur? Sachant que le prix du billet est inférieur à ce que coûte vraiment votre trajet (quel qu'il soit), car cela fait partie d'un prix médian (les gens ne quittant jamais Paris paient la même chose) fixé par accords, nul doute que le prix du billet, s'il devait évoluer, irait à la hausse.
    D'ailleurs, pour aller plus loin, un nouveau transporteur ne déciderait en rien de l'ordre de passage de votre train par rapport à un autre (croyez-vous donc que tous les mecs qui gère la circulation de TOUS les trains se disent "chic un train de banlieue, je vais faire passer d'autres trains avant exprès"?).
    Croyez-vous que ça ira mieux avec un autre? Car je n'y vois qu'une chose: cela ferait un interlocuteur de plus, qui n'y pourra rien (par rapport à votre problème). De plus, n'allez pas croire qu'il y ait énormément de transporteurs qui se tiennent prêts (en IDF surtout) à investir dans l'achat de sillons, de rames, en tenant compte de tous les soucis (maintenance, retards, impératifs voyageurs, recrutement de personnel, achat de rames, ...), vu le prix hallucinant que coûte le mouvement d'un train, par rapport à ce qu'il rapporte effectivement?
    En fait, mr Robain, je vous invite vivement à tenter d'avoir une nouvelle approche sur l'organisation ferroviaire, qui ne soit plus partisane en tant que voyageur (malgré que ce soit évident au 1er abord), mais vous pencher sur ce que permet et permettra le réseau à présent et dans l'avenir. Comme nous parlons d'un transport en commun, il ne sera pas possible par définition je crois, de trouver une solution qui permette de répondre à chacun précisément. Le service à la carte aura ses limites.
    Pour votre commentaire, en guise de réponse, regardez le R.-U. par exemple: multiplier les intervenants n'ont pas permis de résoudre les soucis de circulation.
    Alors cessez de croire que personne ne se soucie de vous, comment en ce cas justifiez-vous l'arrivée de ce blog?
    Bonne journée à vous ;)

  • Les horaires de votre ligne valables à partir du 10 décembre

    Bonjour, les sillons des trains sont faits depuis maintenant 2 ans. Ils tiennent compte du nombre de circulations sur les voies et permet d'assurer une circulation fluide, malgré tous les acteurs (transilien, ter, intercités, téoz, tgv, fret, ...). Le but de la refonte des horaires est d'éviter que les gens aient à attendre en ligne, dans les gares ou à bord des trains, le passage d'un autre train, qui met le vôtre en retard alors qu'il ne l'était pas. Le but est donc de fluidifier le trafic.
    Enfin, rendez-vous compte que le nombre de trains dépend d'un contrat passé par le stif (il faut tant de trains pour telle mission par jour, il faut tant de ceci, tant de cela, ...), alors pour les horairistes, le casse-tête est énorme (tous les trains ne dépendent pas du stif), et il apparaît que parfois des incohérences surviennent (comme c'est le cas pour votre exemple). Il suffit pas de mettre un train sur les rails et de dire en avant, il faut aussi tenir compte des arrêts de chacun, du partage des voies par tous, etc... C'est très complexe! Alors il n'est pas toujours possible de mettre en place une régularité au départ (car encore une fois il n'y a pas que les missions de banlieue qui comptent), en terme d'espacement des trains. Le but est qu'une fois que votre train est parti, il n'aie à rencontrer le moins de choses qui permettent d'impacter sa régularité (qu'il reste dans son sillon quoi), tout en tenant compte des impératifs rencontrés (les contrats signés). Ce sera pas parfait mais c'est tout l'enjeu de la chose.

  • Connaissez-vous les services proposés dans vos gares ?

    Bonjour Lucie, je profite de ce post dédié pour demander qu'il soit fait une modification sur vos cartes de services en gare. Maintenant que je suis sur le bon topic, je recommence: Serait-il possible d'avoir une carte reprenant les gares où sont présent des agents pour nous renseigner, ainsi, si possible, de nous indiquer quelles missions ils remplissent ainsi que les horaires où ces agents sont présents svp? Il est tellement plus aisé de pouvoir interagir physiquement avec quelqu'un, car nombre de questions resteront sans réponse, malgré votre dévouement (je gage qu'au vu du nombre de sujets traités vous ne suffisiez malheureusement pas pour répondre au cas-par-cas à toutes les interrogations rencontrées). Merci d'avance!

  • Comment souhaitez-vous que l’on parle des travaux sur le blog ?

    +1 Etr87. Y'a tellement à dire!! Essayer de comprendre comment sont élaborés les travaux (et donc par résultante leur communication), c'est un peu comme essayer de détailler une galaxie... Commencez par imaginer qu'il y a plusieurs boîtes qui font rouler des trains (TER et Transilien sont pas copains, et s'ils partagent des missions communes, les infos et les décisions, non élaborées au même endroit -ce qui est logique malgré tout-, ne peuvent donc pas interagir l'une avec l'autre, car elles n'en ont pas l'ambition).
    Ensuite, imaginez que l'élaboration des flyers et affichent dépendent d'un pôle qui n'est pas dédié à la ligne, mais à la tâche (qui est d'informer). Pas dit que la personne en question fasse le lien entre des travaux à Montargis et des restrictions de circulation à Melun.
    Imaginez, vu la conjoncture actuelle, qu'il n'y a personne dont le métier est de recouper les infos sur un même support (je sais que ça paraît à priori logique, mais en creusant un peu cela ne l'est pas tant que ça). Imaginez des milliards de choses différentes...

    La vraie question, et je la pose à Lucie directement (bonjour Lucie):
    Où pouvons-nous trouver des agents physiquement présents et capables de nous renseigner? Et je ne parle pas d'un agent d'accueil, présent lorsqu'il y a des soucis, ou un agent de guichet, dont le métier n'est pas de comprendre le réseau mais de bien cerner sa dimension commerciale (qui est déjà un métier à part entière!). A l'instar des schémas permettant de visualiser les équipements des gares, serait-il possible d'avoir un schéma représentant les gares où se trouvent des agents svp? N'y a-t-il du monde qu'en cas de soucis (et encore dans les grosses gares)?

  • Comment souhaitez-vous que l’on parle des travaux sur le blog ?

    Bonjour Etienne81.
    Il y aura toujours des travaux, fût-ce pour la maintenance (et c'est bien nécessaire et heureusement qu'il y en a). N'allez jamais croire qu'un jour quelqu'un dira: "c'est bon c'est à jour on y touche plus". Voyez les autoroutes, il y a également toujours des travaux. La différence notable entre la route et le fer, c'est qu'il n'est pas possible de gérer les travaux de la même façon; Sur autoroute, s'il est possible de laisser une voie de circulation, sur le rail c'est bien différent et il n'est pas possible de maintenir les circulations, pour des raisons évidentes lorsque l'on cherche à comprendre (et qu'on nous explique!!!).
    Puis-je me permettre de tenter de répondre à la place de Lucie?
    1/ 2/ Énormément de choses, dans des domaines aussi variés que possible; Remplacement d'appareils de voie (aiguilles, ...), vérification de caténaires, remplacement de ballast, vérification de l'état général des infrastructures, travaux inopinés, travaux prévus, mise en accessibilité pour les nouvelles rames, installation de balises (permettant plus d'infos en temps réel ou presque not.), etc etc. Enfin, on pourra juger que ces travaux assurent la sécurité de tous et sont un "mal" nécessaire. Je serais tellement plus alarmé s'il n'y en avait pas!!! D'ailleurs, chacune des opérations citées ci-dessus nécessite une équipe dédiée. Pas question de tout faire en même temps, et le gars qui remplace une aiguille n'a pas pour métier de vérifier la caténaire, par exemple.
    3/ Jamais de fin prévue j'espère, d'ailleurs entre de la maintenance préventive, et de la maintenance corrective, si sur la première tout est planifié à l'avance, sur la 2e rien n'est, par définition, déterminé à l'avance. Donc, comme pour l'autoroute, il y aura toujours des travaux, ça et là.

  • Le Regio2N en quelques questions

    Bonjour, voici des années que les nouveaux trains ont été présentés et choisis. Personne ne s'est, à l'époque, renseigné sur ce qu'allaient vraiment être ces trains. Chacun pensant sans doute que des détails (comme les w.c. à bord par exemple) étaient acquis dans les rames. Chacun s'est dit: nouveaux trains=plus de problèmes.
    Donc, personne ne s'est plaint que sur le cahier des charges il n'y avait pas de sanitaires, ni tant de places assises que cela. Comme tout le monde a applaudi benoîtement l'arrivée de nouvelles rames, sans regarder les détails, maintenant il est trop tard. Bonne journée.

  • Le Regio2N en quelques questions

    Bonjour Etienne!
    Vous avez parfaitement bien observé ces chiffres. Malheureusement oui, le nombre de places assises reste inférieur à nos anciennes rames. Restons objectifs et notons qu'ici, les infos restent orientées bien comme il faut. Il faut bien comprendre ceci: la Régio2N est un train permettant une meilleure capacité d'emport. Personne ne vous a juré que tout le monde aura une place assise. Les plate-formes et les couloirs, plus larges, peuvent contenir plus de personnes debout. Voilà la clé. Bon voyage. Pour ce qui est des toilettes, je le rappelle, les justifications autour du sujet sont assez mauvaises, et témoignent d'une réelle volonté de noyer le poisson. Ce train est une bétaillère, et comme il y aura de moins en moins de personnel sur la ligne (sisi) dans les 2 ans à venir, hors de question d'aller installer des équipements qui nécessiteraient du monde pour les entretenir. Je crois que c'est vous, Etienne81, qui remarquiez qu'enfin les choses bougeaient pour la ligne R... Seras-ce dans le bon sens? Rien n'est moins sûr.

  • Le Regio2N en quelques questions

    Bonjour.

    J'ai une interrogation à propos de la non-présence de toilettes à bord. Cela me paraît étrange que la communication justifie que les Régio2N ne sont pas équipées de toilettes en avançant un gain de place... Je remarque que sur d'autres matériels ayant installé des toilettes PMR (avec suffisamment d'espace pour pouvoir contenir le fauteuil d'une personne handicapée, d'un lavabo et équipées d'une porte coulissante not., soit, en somme, les toilettes à priori aux normes actuelles d'accueil et de confort), comme les corails réversibles ou encore les AGC, l'espace occupée par ces installation est minime au regard de la surface du train, et ne gâte que très modérément la capacité (on parle ici d'un espace inférieur à 8-10m² par cabine).

    Tout à bien entendu été dit sur le sujet. Je m'étonne à présent de la réponse officielle avancée ici.
    Donc, pour les nombreux(ses) personnes utilisant les toilettes dans le train (pour un parcours pouvant aller jusqu'à 01h30, et encore! lorsqu'il ne s'agit pas d'un Montargis--->Paris en omnibus), on répond sympathiquement qu'il lui faudra descendre en cours de trajet pour aller aux toilettes en gare. Bien. Donc, des toilettes accessibles de manière égale pour tous les usagers. Sur les croquis on est loin du compte, ne fût-ce qu'en recensant les gares déjà équipées de sanitaires. D'autant que le mode d'accès à ces-dites toilettes varient en fonction d'où l'on se trouve (Navigo à l'entrée ici, 20cts là, c'est totalement nébuleux!). Et les nouvelles rames arrivent alors que malgré cette promesse de solution alternative, il n'est fait aucun cas des dispositifs élaborés mis en oeuvre afin d'assurer ce "contrat", si je puis dire.

    Mais revenons-en au train; Quelle décision, quel constat à été déterminant, pour permettre d'assumer lors de la signature de ce contrat conséquent l'absence totale de sanitaires? Car le cahier des charges de conception d'un engin pareil est à n'en pas douter gigantesque, et il paraît évident à toutes et tous que les toilettes en sont un point-clé. Voilà pourquoi ces explications sur ce sujet me gênent comme un caillou dans la chaussure...

    Prenons alors la question à l'envers, et posons-nous encore quelques interrogations.
    Qu'induit la présence de toilettes à bord d'un train? L'installation de toilettes à bord engage-t-elle chaque dépôt/garage de trains à s'équiper en matériel de vidange de produits chimiques et en personnel adéquat pour s'en occuper? Pour quel coût?
    Je sais bien qu'à présent je digresse, mais admettez que ma réflexion a du sens. Pour aller plus loin, pourquoi ne pas dire simplement que la ligne (la région? Le maintenant ex Stif?) n'a ni la place ni les moyens pour cet aménagement, que les garages ont une limite physique et qu'il est impossible (ou bien, peut-être, à moins de s'acquitter de nouveaux travaux et de dépenses énormes) de doter tous les endroits où les trains se garent d'une "petite usine" de stockage et/ou traitement de produits chimiques? Car les trains ne rejettent plus rien sur les voies (enfin je suppose, car les gares et les voies de toute l'IDF seraient dans un état cataclysmique si c'était encore le cas)? Comment en assurer le roulement des rames afin qu'elles puissent être inspectées de manière régulière?

    Ce sont ici des questions évidentes qui apparaissent ici... Et elles sont nombreuses.
    Luminothérapie, écrans et visuels améliorés, informations diverses sur le parcours et sur les événements conjoncturels en temps réel ou presque, chauffage/clim de compèt', ce train va assurément venir agrémenter le confort d'une grande partie des voyageurs. Mais ne représente pas l'équité, l'égalité. Il privilégie le transport d'une foule de travailleurs à un voyage ouvert à tous. Mais au-delà d'un aspect pratique dont on ne pourra juger de l'état qu'après l'arrivée des nouvelles rames, il me semble néanmoins étrange que, sur le sujet développé plus haut (entre autres), j'ai l'impression que l'on régresse dans la modernité.
    Par expérience, il vaut mieux s'attacher davantage aux questions que l'on se pose qu'à ce que l'on nous montre. Mais prenez garde en avançant de bien regarder avant de traverser, une bétaillère peut en cacher une autre...

    Bonne journée à toutes et tous.