MaligneR.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Tout savoir sur les bus de substitution prévus… ou imprévus !

0
Publié le 23/10/2019

Prenons le temps d'aborder un sujet qui n'est abordé qu'au travers d'horaires donnés dans des billets travaux.

Les bus de substitution sont un sujet qui revient souvent sur notre fil Twitter notamment lors d’incident avec interruption du trafic. Je vous propose de balayer dans ce billet les différentes conditions d’une commande afin d’y voir un peu plus clair.

Il faut tout d’abord distinguer deux types de commande de bus de substitution : celles prévues et celles inopinées.

 

LES BUS DE SUBSTITUTION PRÉVUS

Ces bus pallient une interruption des circulations ferrées prévue (généralement liée à des travaux). Les travaux sont généralement connus d’une année sur l’autre et les bus sont prévus suivant un cahier des charges un an à l’avance également (Mars A-1). Toutefois, il s’agit d’une photographie à l’instant T pouvant évoluer au gré des aléas.

Nous sommes tenus par Île-de-France Mobilités (l’autorité organisatrice des transports de la Région IDF) de mettre des bus pour pallier l’absence des trains impactés par les travaux s’il n’existe pas d’autre moyen de report. Le but est d’avoir des bus aux mêmes horaires que les trains supprimés. On part généralement de l’horaire du train dans la gare d’origine et on estime le temps trajet du bus pour connaître les horaires de desserte des autres gares.

C’est une cellule de la PCAT (Plateforme de Conception et d’Adaptation Travaux) qui recense les besoins en terme de nombre de bus notamment grâce aux comptages. Une fois ce travail effectué le PC Bus intervient, équipe basée à Transilien qui concentre les besoins des différentes lignes. C’est ce dernier qui lance un appel d’offres auprès de sociétés de bus. Ces dernières répondant positivement à cet appel d’offre s’engagent à mettre à notre disposition un certain nombre de bus et de conducteurs.

LE SAVIEZ-VOUS ? Chaque soir, c’est environ 140 bus de substitution qui circulent en Île-de-France. Pour aller plus loin : article du Parisien.fr « Bus de substitution : comment ça marche ? » (publié en Avril 2019).

 

LES BUS DE SUBSTITUTION NON PRÉVUS

Lors d’un incident ou de travaux inopinés, nécessitant une interruption de la circulation des trains, nous avons la possibilité de commander des bus de substitution. Dans ce cas là, ce n’est pas la PCAT mais le Centre Opérationnel Transilien (COT) de notre ligne qui passe la commande. Cependant, avoir des bus de substitution au pied levé est plutôt rare compte tenu des nombreux critères à remplir :

  • LA DISPONIBILITÉ DES BUS ET DES CONDUCTEURS
    Comme expliqué précédemment, il s’agit de sociétés extérieures à SNCF. Les bus ne sont donc pas à la seule disposition de la ligne R. Par ailleurs, chaque société a un nombre limité de bus et de conducteurs. Ces derniers ne peuvent rouler qu’un certain nombre d’heures par jour, tout comme nos agents de conduite des trains.
  • LE LIEU
    La situation géographique de l’incident ou des travaux inopinés a également un impact sur la commande de bus de substitution. Si la flotte de bus disponibles se trouve loin de l’endroit où nous en avons a besoin, nous renonçons parfois à passer commande car les temps que les bus arrivent, l’incident sera peut-être terminé.
  • L’HORAIRE
    C’est aussi facteur important pour la mise en place de bus de substitution. Les véhicules des sociétés auxquelles nous faisons appel sont utilisés à d’autres fins : ramassage scolaire, voyages organisés…. Ils sont ainsi très souvent utilisés en heure de pointe. De ce fait, les compagnies ne peuvent pas systématiquement répondre favorablement à notre demande.
  • LE NOMBRE DE PERSONNE À TRANSPORTER
    En fonction de l’ampleur de l’incident ou des travaux, nous allons estimer un nombre de voyageurs à transporter dans les bus. Si ce chiffre est trop important, nos prestataires ne pourront pas répondre car il n’auront pas suffisamment de bus pour assurer un service de substitution. LE SAVIEZ-VOUS ?

 

UN PROBLÈME LORS D’UN TRAJET ?

Nous suivons de près les substitutions et nous faisons des retours au PC Bus. Nous pouvons appliquer des pénalités aux sociétés prestataires si elles ne respectent pas un ou plusieurs point(s) du cahier des charges. Nos équipes sur le terrain veillent au bon fonctionnement de la substitution mise en place et le cas échéant, nous remontent les dysfonctionnements. Vous pouvez également nous en faire part.

COMMENT FAIRE POUR SIGNALER ?

Racontez-nous ce qui s’est passé exactement en nous décrivant la situation : un bus délabré, un mauvais itinéraire, un bus qui roulait trop rapidement…

Afin de retrouver la course en question, il nous faut votre gare de départ, l’horaire de départ (théorique ou réel) ainsi que votre destination ou le terminus de la course. Vous pouvez également prendre une photo de la plaque du véhicule, cela permettra à la société de retrouver directement le matériel ou le chauffeur au besoin.

 

 

Comme d’habitude, si vous avez des interrogations ou remontées sur le sujet, n’hésitez pas à me faire un commentaire. Je tâcherais d’y répondre si c’est une question, je le pousserais aux équipes si c’est un signalement.

Déposez le premier commentaire sur ce sujet

Laisser un commentaire