MaligneR.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Coulisses de la « tour de contrôle » : qu’est ce que le COT (Centre Opérationnel Transilien) ?

2
Publié le 26/09/2019

Pour ce premier épisode commençons par le commencement... Qu’est-ce qu’un centre opérationnel ? Qui y travaille et quel est le rôle de chacun ?

Peut-être avez-vous déjà entendu parler du COT (Centre Opérationnel Transilien)… Peut-être même qu’un de mes collègues a pris le temps de vous expliquer ou alors peut-être que vous l’avez même visité dans le cadre de l’opération Vive le Train ! ou à une autre occasion ! Si vous ne savez pas tout, je vous invite à lire la suite…

 

LE COT : LA TOUR DE CONTRÔLE DE NOS LIGNES…

Basé à proximité de Paris Gare de Lyon, le COT des lignes D&R rassemble les différents métiers responsables de la gestion du plan de transport. C’est là que sont suivis les trains 24h/24 (enfin du premier au dernier train) et ce 7j/7. On y décide les modifications du plan de transport et ce qui en découle, notamment au niveau de l’information délivrée aux voyageurs.

Dans les faits, le COT est une sorte de tour de contrôle qui peut voir l’ensemble des circulations et adapter chaque jour, heure après heure, les décisions. Il intervient au moindre dysfonctionnement afin de rétablir au plus vite un plan de transport fiable, de prendre en charge et d’informer ses voyageurs lors des situations perturbées.

 

 

DES FEMMES & DES HOMMES 24H/24, 7J/7 AFIN D’INTERVENIR AU PLUS VITE !

Plusieurs agents s’y côtoient afin d’assurer le départ des trains ! Je vous fais une liste des rôles de chacun dans cette chaîne. Commençons par le chef de COT ! C’est le chef d’orchestre des équipes qui travaillent sous un régime dit en 2×8 ou en 3×8 afin d’assurer le suivi du premier au dernier train :

  • Le Gestionnaire de Moyen (GM) a sous sa responsabilité, l’ensemble du personnel et du matériel roulant des lignes D&R.
  • Le Gestionnaire du Plan de Transport et de l’Information voyageurs (GTI) intervient dès lors qu’un train est retardé donc il a un rôle clef lors des situations perturbées pour définir les modifications à apporter afin de rétablir son plan de transport au plus vite.
  • Le Coordinateur Prise en Charge et Information Voyageurs (CPIV) : garant de l’information voyageurs, il veille à la cohérence et à la diffusion de l’information sur les différents canaux. Il met en oeuvre les moyens de prise en charge nécessaire lors des situations le nécessitant.
  • L’Opérateur Information Voyageurs (OPIV) qui met à jour le plan de transport dans les outils et pousse les éléments de langage dans les différents canaux pour faciliter l’information aux clients.
  • Le Community Manager (CM) dédié à l’information trafic qui tweete sur @LIGNER_SNCF les informations lors de perturbation et tâche de vous répondre au quotidien !
  • Le superviseur assure la transmission des informations entre les agents du COT et les agents en charge de la gestion des circulations (qui dépendent eux de SNCF Réseau). Il travaille notamment avec le régulateur qui lui est responsable 24h/24 des lignes. Ce dernier est basé au Centre Opérationnel de Gestion des Circulations (COGC) de Paris Sud Est et assurer le suivi de tous les trains en circulation sur la région.
  • Le Gestionnaire Opérationnel de Flotte (GOF) gère la supervision des rames afin de faire en sorte que tous les trains soient assurés. Il travaille avec le GM de façon à assurer un train en cas d’indisponibilité du matériel.

 

UNE SAGA AU CŒUR DU CENTRE OPÉRATIONNEL TRANSILIEN D&R

C’était le premier épisode d’une saga où je vais tâcher de vous faire découvrir un peu plus les métiers de ces hommes et femmes de l’ombre qui assurent le suivi des trains afin de vous transporter au quotidien !

D’ailleurs je souhaite vous solliciter pour la poursuite de cette saga ! Vous avez jusqu’au 9 octobre 2019 pour me dire quel sera le prochain billet et je m’attellerai à la rédaction de celui-ci !

Quel métier souhaiteriez-vous découvrir en premier ? (1 choix)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

 

N’hésitez pas si vous avez des questions sur le sujet ou des suggestions sur les thèmes à aborder outre l’aspect métier/rôle de chacun.

à lire aussi

Fil Twitter @LigneR_SNCF : deux nouveaux interlocuteurs

2 commentaires pour “Coulisses de la « tour de contrôle » : qu’est ce que le COT (Centre Opérationnel Transilien) ?”

  1. ServicepublicPasser au statut dit :

    On voudrait avoir plus d’informations quand vous évoquez une suppression de nombreux trains pour des « raisons techniques » (comme la veille de la grève de mardi concernant le RER D).

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour Servicepublic, je n’ai pas de raison particulière à vous donner puisque je ne sais de quel(s) train(s) vous parlez exactement. Par ailleurs la nomination « raisons techniques » ne me parle pas d’un point de vue réseaux sociaux. Je vais tout de même vous expliquer pourquoi il nous arrive de supprimer des trains.

      Généralement, c’est lié au matériel et il existe deux cas de figure :

      – soit le train rencontre une panne pendant sa préparation (c’est expliqué dans le billet sur la préparation tardive) et le train ne peut donc circuler. Et parfois nous ne pouvons pas le remplacer « au pied levé » puisque cela implique d’avoir des rames disponibles à proximité immédiate du site de départ. Si nous mettons un train trop en retard au départ, il aura des conséquences sur le reste des circulations comme expliqué dans le billet sur la ligne D sur la propagation des retards.

      – soit nous avons plusieurs trains immobilisés pour des réparations longues à cause d’incidents exceptionnels (heurt d’animal par exemple) et donc moins de matériel disponible.

      Il arrive également, mais c’est bien plus rare que le conducteur ne soit pas présent pour des raisons diverses (maladie, souci pour arriver sur le site…). Je dis que c’est plus rare car d’abord c’est exceptionnel et surtout nous avons ce l’on appelle des réserves = des conducteurs qui peuvent relevé un train « au pied levé ». Comme pour les rames où, sauf incident avec plusieurs immobilisation en plus de la maintenance courante, nous avons une réserve.

      D’ailleurs les Gestionnaires de Moyen, basés au COT, font ce travail au quotidien : s’il y a besoin de changer une rame qui ne serait pas disponible ils vont essayer de jongler avec les rames disponibles. Idem, ils peuvent solliciter un conducteur de réserve en cas de besoin.

      Je ne sais pas si cela répond tout à fait à votre question et si je suis assez claire dans mes propos. Du coup n’hésitez pas à revenir vers moi au besoin.

Laisser un commentaire