MaligneR.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Retour sur l’incident de la matinée du 7 février 2019

9
Publié le 7/02/2019

Ce matin la situation sur la ligne a été difficile du fait d'un problème sur un train de marchandise.

Vos déplacements ont été compliqués aussi je vous propose un retour sur l’incident de ce matin.

 

UN TRAIN DE MARCHANDISE RENCONTRE DES DIFFICULTÉS ENTRE MONTEREAU ET MORET

À 7h20, le conducteur d’un train de fret signale un problème sur son train. Il n’arrive plus à prendre de la vitesse et roule au ralenti. La décision est prise de l’arrêter en sortie de la gare de Moret (dans le sens Sud > Nord) afin qu’il puisse inspecter son train. Malgré sa visite et ses tentatives de dépannage, le train ne peut redémarrer. Dès lors il faut organiser ce que l’on appelle le secours du train : rapatrier un engin moteur afin de tirer ou pousser le train en panne.

Le train est arrêté voie 2 ce qui impacte les trajets depuis Montereau/Montargis vers Paris. Les trains ne peuvent plus emprunter cette voie. Il faut alors les dévoyer, en utilisant les aiguillages en avant gare, sur la voie 1 qui va donc absorber tout le flux quel que soit le sens. Les conséquences sont classiques : allègement (suppressions de certains trains), adaptation (détournement des trains de/vers Montereau par Moret par la branche Héricy avec arrêts à Champagne-sur-Seine et Fontaine le Port) et retards.

En parallèle, 2 trains sont bloqués à Moret, l’un en provenance de Montereau, l’autre de Montargis. Ces trains se retrouvent en effet bloqués derrière le train de marchandise. Ils ne peuvent pas être détournés car ils ont passé les aiguillages le permettant. Pour prendre en charge les clients, les premiers trains à circuler dans la gare s’arrêtent sur les quais en face.

Le train de fret est finalement dégagé à 10h, grâce à l’utilisation d’une locomotive d’un autre train, et stationné sur une voie de garage. Les circulations peuvent alors reprendre sur les deux voies mais le trafic restera perturbé le temps que les trains reviennent dans leurs horaires normaux.

 

Ce genre d’incident soulève la question des circulations de trains de marchandise pendant les heures de pointe. Ce train avait déjà un retard sur son horaire mais les décisions de régulations sont, à l’heure actuelle, de ne pas pénaliser un train parcourant une très longue distance.

Pour avoir été en salle du COT, centre de gestion des circulations des lignes D&R, au côté de Théo, ce matin, je sais qu’il a fait le maximum pour vous apporter le plus de réponses possible. Cela n’enlève rien au fait que vous avez été pénalisés et que nous regrettons ce genre de situation.

9 commentaires pour “Retour sur l’incident de la matinée du 7 février 2019”

  1. SharkPasser au statut dit :

    Bonjour,

    Tout d’abord, nous pouvons nous demander pourquoi il n’a pas été aiguillé vers une voie bis ou de garage pour l’inspection du train..
    Quant au fait que c’était un train longue distance que le COT n’a pas voulu pénaliser, il s’agit surtout du fait qu’il s’agit d’un fret privé qui a payé un sillon..! L’argent prévaut sur l’usager..
    Il est temps de se poser LA bonne question : « le fret doit-il circuler en période en période de pointe ? »…! Tant qu’il y a de l’argent, la réponse est malheureusement trouvée !

  2. jerome347Passer au statut dit :

    « La décision est prise de l’arrêter en sortie de la gare de Moret (dans le sens Sud > Nord) »

    Ce n’était pas la pire des décisions à prendre, justement, cet endroit là ? D’après le tweet https://twitter.com/yanoos0104/status/1093404674168893440 c’est pile à l’endroit où les 2 branches se rejoignent.

    « Ce train avait déjà un retard sur son horaire mais les décisions de régulations sont, à l’heure actuelle, de ne pas pénaliser un train parcourant une très longue distance. »

    Ok, mais vous dites qu’il était déjà au ralenti et que le conducteur avait déjà signalé qu’il ne pouvait pas prendre de la vitesse. Vous l’avez consciemment laissé continué, sur sa longue distance, avec son retard, alors que vous saviez pertinemment qu’il n’allait pas d’un coup repartir à toute vitesse ?

  3. Olivier2565Passer au statut dit :

    Merci
    Ce ne serait rien si les retard annulation ou autre étaient rare, mais depuis un an on compte sur une main les jours sans problème
    Les trains de fret ne doivent pas rouler en heure de pointe certe il ne faut pas les pénaliser mais macroéconomiquement c est plus coûteux de pénaliser 20000 personne
    Par ailleurs l informations en gare de Fontainebleau a été désastreuse. Changement de quai train annoncé cours alors qu il se compose de 3 rames
    Vraiment très très mauvais

  4. UnclientPasser au statut dit :

    C’est beau de regretter. Mais ça ne sert à rien.
    On vroirait les politiques et leur  » on comdamne  » c’est dit mais inutile si ce n’est pas suivi d’actions concrètes.

    Donc agir serait mieux.
    Oui d’accord avec le commentaire précédent. Maisser rouler le teain au ramenti jusqu’à une voie de garage et mettre un  » peu  » de retard sur quelques trains auraient été moins pénalisant. Mais non effectivement l’argent fait foi.

  5. REMBOURSEZ JUIN dit :

    Bonjour
    Pour ma part un gros rdv loupé avec un un client important ayant une haute fonction ! Premier rdv avec cette personne apres 2 ans de tentative : merci !

  6. Et quand on demande un bulletin de retard sur l’application, on nous dit que tous les trains étaient à l’heure !!!!! C’est une blague ?? J’ai eu 2h de retard pour aller travailler !!

  7. AugabeloPasser au statut dit :

    L’image d’illustration n’est pas très heureuse, ce n’est pas un train de marchandise SNCF qui a impacté les voyageurs du quotidien, mais de la compagnie privée ECR…

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour Augabelo, en effet, ce n’était pas un train SNCF mais comme vous le dites il s’agit d’une image d’illustration. Afin de ne pas perdre de temps j’ai une banque avec une illustration pour les incidents caténaire, une pour les voies, une pour les pannes…

Laisser un commentaire