MaligneR.transilien.com est un blog de SNCF
Le blog est en pause jusqu'au 1er novembre inclus. D'ici là, RDV sur le fil Twitter @LIGNER_SNCF pour les questions & infos. À bientôt !
S'informer

La ponctualité : comment est-elle calculée ?

0
Publié le 15/10/2020

Comment cela fonctionne ? Quels sont les facteurs de calculs ? Faisons le point.

 

COMMENT EST CALCULÉE LA PONCTUALITÉ ?

Un voyageur est considéré comme « à l’heure » lorsqu’il parvient à destination avec un retard strictement inférieur à cinq minutes par rapport à l’heure d’arrivée théorique. Le pourcentage de ponctualité qui est donné représente le taux de voyageurs arrivés à l’heure. Mais à partir de quelles données est-ce calculé pour refléter au mieux la situation vécue ?

  • Des comptages de voyageurs sont réalisés régulièrement sur chaque ligne et pour chaque train. Des enquêtes sont également menées sur leurs habitudes de trajet (origine-destination).
  • À partir de ces données, nous disposons d’une matrice complète de l’ensemble des voyages réalisés sur la ligne R pour une journée type avec, pour chaque voyage, la gare et l’horaire d’origine théorique et la gare et l’horaire théorique de destination.
  • Pour établir la ponctualité d’une journée donnée, nous regardons la circulation réelle des trains sur cette journée. Si la suppression ou le retard d’un train a entraîné pour un voyage un retard de 5 minutes 00 seconde sur l’horaire théorique de destination, le voyage est considéré en retard.
  • Il est donc possible de mesurer les conséquences, en termes de ponctualité du voyageur, d’incidents affectant l’exploitation (donc la circulation des trains) et, à terme, de mesurer la ponctualité de la ligne.

 

À noter que le contrat 2016 – 2019 liant SNCF à Île-de-France Mobilité (ex STIF) prévoit qu’en cas d’évènement exceptionnel empêchant le bon déroulement du service (par exemple, mouvement social suivi), la ponctualité n’est pas prise en considération. Comment cela se passe-t-il ? SNCF demande une neutralisation qu’Île-de-France Mobilités étudie afin de donner, ou non, son accord.

 

LA PONCTUALITÉ ET SON CALCUL EN QUELQUES QUESTIONS/RÉPONSES !

Une fois le calcul expliqué des questions peuvent rester en suspens alors je vous propose de revenir sur des affirmations souvent lues ou entendues, et cela quelles que soient les lignes de Transilien :

« LE CALCUL DE LA PONCTUALITÉ NE PREND PAS EN COMPTE LA SUPPRESSION DES TRAINS »

FAUX. La ponctualité est calculée par rapport au voyage initialement prévu selon l’origine et la destination du voyageur. La suppression de son train entraîne son retard, à moins qu’un deuxième train ne lui permette d’atteindre sa destination avec moins de cinq minutes de retard par rapport à l’heure d’arrivée théorique du train supprimé.

« LES RÉSULTATS DE PONCTUALITÉ EN HEURE CREUSE SONT SURPONDÉRÉS ET RATTRAPENT LES RÉSULTATS EN HEURE DE POINTE »

FAUX. La mesure se fait en fonction du voyageur. Ce qui est comptabilisé, c’est le pourcentage de voyageurs arrivés à l’heure sur l’ensemble de la tranche horaire et par tronçon. Or, la charge des trains en heure de pointe est bien supérieure à celle des heures creuses. Ainsi, si le train à l’heure de pointe est retardé, le pourcentage de voyageurs ponctuels en sera bien plus affecté.

En résumé : chaque voyageur en retard ou à l’heure a le même poids dans le calcul de la ponctualité, qu’il voyage en pointe ou en heure creuse.. Un train générant un retard en heure de pointe comptant 5 fois plus de passagers qu’un train à l’heure en heure creuse aura un poids 5 fois supérieur dans le calcul de la ponctualité de la journée donnée. La seule différence sera sur la tranche horaire sur laquelle ils sont comptés.

 

 

« SI UN TRAIN EST À L’HEURE À SON TERMINUS, IL NE SERA PAS CONSIDÉRÉ COMME EN RETARD »

FAUX. Les voyageurs qui descendent au terminus seront bien à l’heure. En revanche, les voyageurs descendant dans les gares précédentes seront considérés en retard si leur retard à l’arrivée est supérieur à 5 minutes.

 

 

« LA PONCTUALITÉ EST DONNÉE SUR UN PARCOURS ENTIER »

FAUX. Elle est délivrée par parcours continu (sans correspondance) sur une ligne donnée. Un voyageur qui effectue une correspondance est donc comptabilisé une fois par voyage, que les voyages soient effectués, ou non, sur la même ligne. Par exemple, un voyageur de la ligne R allant de Paris Gare de Lyon à Héricy doit faire un changement. Il sera comptabilisé sur deux parcours distincts : celui de Paris Gare de Lyon – Melun, puis celui Melun – Héricy avec, pour chacun, un taux de ponctualité propre.

 

ET POUR ALLER PLUS LOIN…

Je vous propose deux sites qui m’ont aidé à rédiger ce billet et sur lesquels vous pouvez trouver d’autres informations :

  • Le site Transilien ne fait pas que donner des informations sur les trajets. Il permet aussi d’approfondir des sujets parmi lesquels vous retrouverez la ponctualité.
  • Le site Ma Ponctualité où vous retrouverez des chiffres de ponctualité de la ligne et où vous avez la possibilité de retrouver pendant 15 jours la ponctualité d’un trajet sur une plage horaire et un jour donnée. NB : les chiffres de ponctualité sont généralement mis en ligne autour du 15 du mois suivant.

 

J’espère que ce billet vous expliquant le calcul de la ponctualité avec les différentes clefs d’entrée vous aide à mieux comprendre.

Déposez le premier commentaire sur ce sujet

Laisser un commentaire

Le blog est en pause jusqu'au 1er novembre inclus. D'ici là, RDV sur le fil Twitter @LIGNER_SNCF pour les questions & infos. À bientôt !