MaligneR.transilien.com est un blog de SNCF
Le blog est en pause jusqu'au 1er novembre inclus. D'ici là, RDV sur le fil Twitter @LIGNER_SNCF pour les questions & infos. À bientôt !
S'informer

Retour sur les incidents de la soirée du 10 novembre 2017 sur les lignes D & R

6
Publié le 10/11/2017

Hier soir, vos déplacements sur les deux lignes, que ce soit le RER D ou la ligne R, ont été compliqués.

Je vous propose de revenir sur les deux incidents d’hier soir. Il s’agit en fait de deux problèmes sur du matériel (des trains en l’occurrence).

 

UN TER EN SORTIE DE GARE DE LYON

Un TER à destination de Laroche Migennes via Champagnes-sur-Seine et Montereau, est tombé en panne à la sortie de Paris Gare de Lyon à 17h10 sur la voie 1M.  Il est reparti à 18h19. Pourquoi ce délai ?

  • 17h10 = le conducteur a tenté un premier dépannage,
  • 17h35 = il a appelé le central pour faire un diagnostic à distance. Suite à celui-ci, le conducteur doit descendre sur les voies pour effectuer une manipulation sur sa locomotive de queue.
  • 17h45 = l’application de la procédure de sécurité a permis au conducteur de descendre sur les voies en toute sécurité.
  • 17h55 = le conducteur est descendu sur les voies et a accédé à la locomotive située à l’autre bout du train.
  • 18h19 = le train a pu être redémarré.
  • 18h45 = il a dû s’arrêter à Villeneuve Saint-Georges pour être rapatrié en Technicentre  pour réparation . Un train de la ligne R s’est ensuite arrêté pour prendre en charge les voyageurs. Les EML ont été déployées pour assister les clients.

Cet incident a impacté les trains de la R et du RER D, car les trains de la R (et TER) ont été détournés par les voies de la D. Cela a entrainé des retards importants. Les trains ROVO (à destination de Corbeil Essonnes) ont été rendus terminus Juvisy.

 

UN DÉGAGEMENT DE FUMÉE SUR UN ZICO AU VERT DE MAISON

Peu après, à 18h34, un train ZICO, départ 18h12 de Paris, a fait l’objet d’un signal d’alarme au Vert de Maisons suite à une odeur de brûlé. Les voyageurs ont été évacués dans cette même gare. L’immobilisation du train a eu pour conséquence la rétention des circulations entre Paris et le Vert de Maisons. Dans ce genre de cas, par mesure de sécurité, le train doit être acheminé immédiatement en Technicentre. Le train peut circuler mais du fait de l’odeur de brûlé, il repart vide à 18h49, directement vers le centre de réparation.  Là aussi, les ZICO et ZACO ont été supprimés pour permettre l’écoulement du trafic. Un train BUPE a été arrêté au Vert de Maisons pour prendre en charge les clients qui ont dû descendre  en gare du Vert de Maisons. Là aussi les EML ont été déployées pour assister les clients.

 

Nous avons parfaitement conscience des conséquences que ces incidents ont pu avoir sur votre trajet de retours (suppressions et des retards plus ou moins conséquents).

6 commentaires pour “Retour sur les incidents de la soirée du 10 novembre 2017 sur les lignes D & R”

  1. Etienne81Passer au statut dit :

    Bonjour,
    Merci pour toutes ces précisions. En espérant une meilleure organisation à l’avenir dans des cas similaires…
    Cordialement.

  2. seb_77Passer au statut dit :

    Très bonne idée ce billet, et ce fil nouveau twitter.
    Par contre cela n’explique pas certains aspects:
    – Pourquoi les voyageurs du 16h55 débarqués a Villeneuve ont été si peu informés pendant la procédure, est-ce techniquement impossible?
    – Pourquoi une fois à Villeneuve on ne savait pas nous dire si le train qui nous récupèrerait serait vide ou pas? On nous a d’abord dit oui il sera vide, pour constater que c’était le train de 17h55 avec déjà pas mal de voyageurs…
    – Pourquoi alors qu’on repart de Villeneuve et une annonce nous dit « Direct pour Champagne »… Puis 2mn plus tard il fait un arrêt à Melun?

  3. rl68Passer au statut dit :

    J’étais dans le train TER de 18h19 Paris – Laroche-Migennes mardi dernier, qui a également subi une panne en pleine voie. C’était au niveau de Créteil sur les voies « rapides ».

    Après un freinage d’urgence, le conducteur a immédiatement pris la parole pour nous dire que le train était arrêté en pleine voie, qu’il ne fallait pas descendre sur les voies (au cas où des passagers auraient eu envie de se frotter à un TGV ou à un train allant vers Paris qui circulaient à toute vitesse sur les voies encadrantes 🙂 ) et qu’il revenait vers nous pour plus d’informations sur le problème.
    Une ou deux minutes plus tard, redémarrage de l’engin moteur, avec extinction totale des feux (la suite de l’histoire se passe dans le noir complet).
    Ensuite, par pas de deux ou trois minutes, le conducteur s’efforce de nous informer de l’avancement de la situation : « je consulte le manuel de dépannage », « j’ai identifié la panne », « je suis en cours de réparation et j’y suis presque », « c’est bon on va pouvoir repartir » en précisant à chaque fois d’être patients et de ne pas descendre sur les voies. Une vingtaine minutes après la panne, nous sommes donc repartis, et le conducteur s’est encore excusé en arrivant à Melun un peu plus tard.

    La panne a été plus courte que celle de jeudi soir et a potentiellement moins impacté le trafic (quoique je n’en sais rien, je n’étais pas dans les autres trains). Je tiens cependant à saluer le fait que le conducteur nous tenait régulièrement informé, c’est infiniment plus agréable que d’attendre en pleine voie sans information.

    Ceci étant, les événements de mardi et jeudi montrent que le matériel roulant TER Bourgogne a tout autant besoin de renouvellement que le matériel de la ligne R (mais je sais que Lucie n’y peut rien puisqu’elle n’a pas prise sur le TER).

  4. mjt77Passer au statut dit :

    Je faisais partie des voyageurs du train de 16h55, je suis arrivée à Montereau à 20h10, plus de 3 h de trajet au lieu de 55 mn !!!. La gestion de la situation a été scandaleuse. Nous avons eu très peu d’informations tout le long de l’incident. Nous avons appris par rumeur et non par la SNCF que la panne venait de l’utilisation par un ou une voyageuse du signal d’alarme. Cette personne s’était trompée de train. La panne de train viendrait d’un blocage du train suite à cela. Nous n’avons eu aucune confirmation. Après une heure d’attente, le train redémarre, on s’attendait à enfin rentrer chez nous et malheureusement, le train s’arrête à Villeneuve St Georges. Nous n’avons toujours aucune info dans notre rame, quand on a vu certains voyageurs descendrent nous avons compris qu’il fallait faire de même. On nous a annoncé qu’un autre train viendrait nous récupérer. Et à notre grande surprise, après une demi-heure, c’est le train de 17h55 déjà plein qui nous a récupéré. Nous avons voyagé debouts bien-sûr et après un arrêt à Melun qui n’était pas prévu et l’arrêt à Champagne sur Seine, je suis arrivée à ma destination Montereau à 20h10. J’imagine que pour les passagers de Laroche Migènes cela à dû être bien pire.
    Ce qui est arrivé est inadmissible, car même si une panne est imprévisible, mais la gestion de la situation a été plus que médiocre : pas de communication ou très peu, des conditions de voyages lamentables…
    Que prévoyez vous de faire pour nous dédommager pour le préjudice subit ?
    Nous utilisons vos trains tous les jours pour aller travailler chez nous, nous demandons un minimum de considération.

  5. RMORETPasser au statut dit :

    Avez-vous (enfin votre direction) conscience que ces problèmes sont récurrents et à répétition presque chaque trajet, en heures de pointe et en heures creuses???!!!!! tous les jours!
    A force, nous les voyageurs, ne pouvons plus comprendre ces pannes à répétition car nous estimons que vous devez prendre les mesures nécessaires pour les éviter. Or, ce n’est pas le cas, et c’est pire d’année en année!
    or le service n’est pas gratuit et notre santé, notre vie de famille, notre emploi en subissent de lourdes conséquences!!

  6. LuciePasser au statut dit :

    Bonsoir à tous, sachez que j’ai partagé vos différents commentaires (dont j’ai pris connaissance hier) pour avoir des retours. À titre personnel, je comprends parfaitement l’agacement que ce genre d’évènement peut provoquer. C’est encore plus flagrant avec le commentaire de mtj77. D’autant que la ligne n’est clairement pas au RDV en terme de ponctualité. Je vais tâcher d’obtenir des réponses sur différents points soulevés (notamment IV).

    Pour ce qui est des pannes, l’arrivée du nouveau matériel, même s’il va nécessité une phase de rodage, va aider à gagner en performance donc éviter les suppressions. Il arrive bientôt, enfin pour moi qui prend la ligne R régulièrement depuis aussi longtemps que je puisse m’en souvenir.

    J’espère revenir vers vous avec des éléments tangibles. Bonne soirée à tous.

Les commentaires sont fermés.